Un blog & fin.

Ce blog a vécu, plus ou moins, de 2006 à 2008, plus particulièrement sous Blogspot – il n’est ici que comme sauvegarde. Lorsque je l’avais commencé, c’était pour parler de la mode ancienne, celle, en gros, qui courait des années 1880 à un siècle plus tard.

Je n’aurais jamais imaginé

…Instagram
…Hipstamatic
…Les hipsters tout court
…Les friperies par centaines rue du Roi-de-Sicile comme aux États-Unis, plus ou moins propres, toujours plus chères.

…que Buenos-Aires était la capitale de l’élégance rétro.

…le Color Block magique des 2000 et 10 ou le retour de la robe Charleston en vitrine de grands couturiers, qui malgré les décennies ne va toujours à personne.

Je n’aurais pas imaginé non plus,

…que je guérirais de la maladie qui m’occupait les années où j’ai tenu le blog.
…que je deviendrais écrivain sous de toutes autres latitudes, et un autre nom.
…que je retrouverais le port du jean comme bien plus facile à vivre que les corsets-bottines pourtant si pratiques pour faire illusion.

…que les blogs mode se transformeraient à ce point en mâchoires du marketing pour nous prendre pour des connes, ou des petites filles.
…que j’aimerais toujours regarder les photos du Sartorialist
…et la mode, mais sans trop de façon.

Tous éléments qui prouvent que je n’ai jamais été une  Pythie de la tendance, mais simplement un oeil de passage, d’abord admiratif.

Les posts toujours présents ici sont gardés pour information. Ils correspondent plus ou moins aux boutiques dont je suis certaine qu’elles existent toujours, sauf erreur. Comme je n’ai jamais écrit grand-chose de personnel, je n’ai rien censuré sauf commentaires ad nominem qui m’ont paru hors contexte avec le temps, car je soutiens le droit à l’oubli numérique, y compris le droit à l’oubli des mauvaises critiques, qui correspondent à un moment, une humeur. J’ai aussi enlevé les posts redondants (j’écrivais souvent sur les mêmes adresses et pas toujours à-propos), les notes d’agendas, et un bon millier de fois l’épithète « magnifique »  employé à tout-va.

Mon livre Paris Vintage, édité par Parigramme, est toujours disponible et offre plus d’adresses que ce blog.
Maintenant, il ne suffit pas de regarder le passé pour vivre au présent, alors je fais tout autre chose, mais j’aime parfois remettre le contenu au goût du jour, pour que si par une nuit d’hiver un internaute,etc.

Bonne visite.

8 Réponses to “Un blog & fin.”

  1. Quel dommage, mais autre année, autres intérêts….
    A bientôt Sarah pour d’autres textes.
    Et que vive la mode !

    Amélie

  2. Merci pour tous vos billets passionnants et pour vos adresses, longue et belle route…

  3. Anonymous Says:

    Merci de votre blog, je me suis beaucoup distrait et ai beaucoup appris. J’ai même organisé, grâce à vous et vos précieuses adresses, un parcours « Vintage » à travers Paris pour un amie en une journée. Nous nous sommes vraiment amusés et ceci grâce à vous. Merci encore.

    Bonne continuation,
    Johan

  4. Albertine Says:

    Merci à tous/tes pour les chaleureux commentaires. Johan, soyez sans crainte, il reste mille parcours à dessiner dans Paris, désirs 1900 ou décadence Seventies… Ceux que vous inventerez. Et je reste joignable par mail pour les questions insolubles.

    A nouvelle année, nouveau projet : bientôt en ligne, http://www.pourquoipaslondres.fr

    Un autre amour, de l’autre côté du Chunnel.

    Je vous tiendrai au courant.

    2009 vœux.

    Sarah/Albertine

  5. j’attend avec impacience votre nouveau blog! Que cette année 2009 vous permette d’accomplir tous vos projets!

    Une inconditionnelle de paris vintage

  6. Tant pis pour ce blog, il me reste les anciens billets et le petit bouquin!
    Merci, et bon vent!

  7. Anonymous Says:

    Bravo pour votre travail et votre ténacité dans ce monde parfois indélicat de la presse, de l’édition et parfois des idées. Je dois vous dire que c’est en regardant votre blog, son évolution, l’édition du guide, que j’ai retrouvé une certaine pêche, en plein automne, pour donner corps à des idées et des projets. Merci donc ! :-)
    BG

  8. Anonymous Says:

    je comprends vos déceptions
    mais si certaines personnes
    font du profit sur les
    vêtements vintages, il y aura toujours des collectionneuses comme moi pour lesquelles le plaisir
    suprême est de porter des pièces haute couture chinées un peu partout et parfois chez des marchands
    eux aussi passionnés comme Françoise et Erwan, Martine,Lina, Djeenette,Brigitte…Ma quête de très beaux vêtements va continuer même si moi aussi je suis comme vous un peu dégoutée par la mauvaise récupération de l’esprit couture et vintage .Bravo pour tout le travail que vous avez fait en répertoriant toutes ces récieuses adresses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :