Poiret Superstar

Complément de l’agenda de mon post précédent, je ne peux m’empêcher de relayer l’information publiée par Géraldine sur son excellent blog Café Mode : une vente d’effets de Denise Boulet-Poiret se tient à Drouot le 14 février. C’est la maison Beaussant-Lefebvre qui l’organise, et tous les vêtements proviennent de la famille Poiret, plus précisèment la collection de son fils Colin.

Le modèle Marrakech, estimé à 1500-2000 euros. Un modèle similaire est présenté actuellement dans l’exposition Histoires de Mode aux Arts-décoratifs.

La vente compte 123 lots. Outre les vêtements de Denise Poiret, elle comporte des vêtements d’enfant et des toiles réalisées par Paul Poiret. Le catalogue complet est disponible sur le site de Beaussant-Lefebvre.

Surtout, une exposition des vêtements se tient le 13 février de 11 à 18h, salle 9, à Drouot. Une belle occasion d’apprécier des raretés magnifiques, à défaut de pouvoir les acheter : même si les estimations semblent presque accessibles, il faut se souvenir que lors de la vente de 2005 consacrée à une autre partie des effets de Denise Poiret, certains lots se sont envolés jusqu’à plus de 100 000 euros, dont le record mondial pour une paire de souliers, réalisée par le célèbre bottier Perrugia : 40 912 euros !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :