Dépôts-ventes parisiens

Réciproque, occupe la moitié de la Rue de La Pompe (même métro, aux alentours du Numéro 100)  –  un ensemble de boutiques dont la plus grande est dédiée autant aux créateurs qu’au prêt-à-porter. Comme nous sommes dans un quartier chic (et que les Belles Dames du tout-paris s’y déplacent), les portants sont très alléchants : beaucoup de belle qualité et de grands noms. Une salle entière est consacrée aux tenues de soirée. Les prix, en revanche, sont à l’avenant : compter entre 30 et 50% du prix du neuf pour des chaussures, robes, sacs etc. en très bon état. Un avantage : l’enseigne compte plusieurs boutiques, par type de produits, et les vendeuses vous laissent fouiner.
Les dépôts se font sur rendez-vous à une adresse séparée.
Ouvert mar-sam 11-19 h, au 88, 89, 92, 95, et 101 rue de la Pompe, 75 016 (01 47 04 30 28).

Chercheminippes : cet empire de la rue du Cherche-Midi propose essentiellement des vêtements et quelques chaussures. Ici, les prix se font oublier. La boutique consacrée au prêt-à-porter est très bien fournie pour le (très) casual (au numéro 102). La boutique Créateurs est un peu plus intéressante, avec par exemple une très belle jupe Thierry Mugler en laine sèche à 52 euros, mais offre moins de choix.
(au 111 rue du Cherche-midi, 75006, 01 42 22 53 76)

Misentroc : un bel espace bien rangé, et quelques pièces de choix à tarif abordable font de cette adresse une référence pour bien des citadines averties. La sélection ne donne pas dans le frou-frou, mais des pièces urbaines de bon aloi et de bonne qualité. De plus le service est sérieux. Repérée par exemple une veste Yves Saint-Laurent Rive Gauche en drap en laine grise, bien épaulée, et courbes de guêpe, pour 150 euros.
63, rue Notre-Dame des Champs, 75 006 (01 43 29 62 80).

Et aussi:

EDIT 2012: ne JAMAIS vendre à ces deux adresses qui paient peu, même pour les meilleurs modèles, préférer les petits dépôts-ventes de quartier tenus par des commerçantes au style plus affirmé comme Ecrin de Mode – 6 rue de Jarente, 75 004. A posteriori c’est également valable pour acheter ; les pièces peuvent sembler légèrement plus chères dans des espaces moins généralistes que les adresses initialement citées, mais sont souvent en meilleur état – voire neuves sur cintre, et, plus élégantes.

Chez Juliette : toute petite boutique cachée dans la rue Delambre, Chez Juliette offre un choix éclectique de vêtements qui se distinguent tous ou presque par leur originalité. Les plus belles pièces, comme un sac Hermès ou des souliers Louis Vuitton, sont présentées dans la petite vitrine. Des pièces de créateurs côtoient des vêtements anciens, et les prix sont aussi accueillants que la propriétaire. Une bonne adresse pour des pièces inusuelles, ma préférée dans le genre. J’y ai trouvé un magnifique ensemble 1950 en parfait état, pour 100 euros et une veste années 50 pour 30 euros.
31, rue Delambre, 75 014 (01 43 20 48 38).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :